La Lettre de l'AFEF n° 88 - Février-mars 2019

Lettre AFEF

Version en ligne

Lett Edito

1989-2019 : d’une école pour les élèves à une école du contrôle

 

1989, la Loi d’orientation sur l’éducation est adoptée, qui fait de l’éducation « la première priorité nationale », « un service public conçu et organisé en fonction des élèves et des étudiants. Il contribue à l’égalité des chances. » La loi met l’accent dans ses premiers articles sur la culture, l’éducation artistique et sportive, l’équité territoriale et l’intégration de tous (on ne parlait pas encore d’inclusion). Le Code de l’éducation, créé quelques années plus tard, en reprendra les termes, et sera réactualisé régulièrement, notamment par la Loi d'orientation et de programmation pour la refondation de l'École de la République de 2013, sans que ses fondements en soient ébranlés.

 

2019, une loi sur l’école est votée en première lecture à l’Assemblée nationale, afin d’enterrer trente ans « d’errements pédagogistes », la Loi pour l’école de la confiance, titre paradoxal. Rien dans les premiers articles sur les besoins des élèves, mais l’obligation d’un « engagement de la communauté éducative » qui ressemble plus à un contrôle renforcé de notre droit de parole qu’à cet engagement militant qui nous anime ! L’extension de l’instruction obligatoire à trois ans était-elle nécessaire dans un pays où presque tous les enfants vont à l’école maternelle à cet âge, si ce n’est pour faire progressivement de la maternelle un espace d’instruction pré-primaire, y déplaçant de fait les premiers apprentissages du CP ? Le premier Titre du projet de loi « Garantir les savoirs fondamentaux pour tous » fait ressurgir une formule récurrente, généralement avec des implicites anti-pédagogiques, « une conception de l’école fondée sur la transmission, dans laquelle ce qui compte davantage, c’est ce que l’enseignant enseigne plus que ce que l’élève apprend. On évacue ainsi la dialectique du transmettre/apprendre en se focalisant sur ce qui est transmis. […] On flatte ainsi le bon sens populaire, en célébrant le culte d’une prétendue école de la République où l’école se focalisait sur l’essentiel sans disperser l’attention et l’effort des élèves sur des connaissances ou activités secondaires. »Blog de Jean-Pierre Véran sur Mediapart, 27 mars 2017 sur le programme Fillon

 

Rien dans cette loi pour l’école de la confiance sur la manière dont les élèves apprennent, comprennent, avec ces savoirs fondamentaux qui leur sont inculqués. Les Titres suivants portent sur l’expérimentation, l’évaluation, mais rien sur la manière dont les élèves peuvent se constituer et s’approprier une culture et des modes de penser qui leur permettront de s’insérer socialement comme des personnes responsables. 

Nous sommes bien évidemment attachés à la langue française, mais c’est une chose de rappeler que le but est que les élèves progressent dans la langue en développant les langages et en se forgeant une culture ; c’en est une autre de faire de la langue française un étendard, surtout quand elle est associée au drapeau et à l’hymne républicain ! 

 

1989-2019, trente ans après, la Loi d’orientation sur l’éducation est invalidée par une Loi sur l’école de la confiance dont nous ne pouvons que nous méfier. Quel est le projet de cette loi ? Peut-on construire ce projet autour du mot confiance quand elle est niée dès son premier article ? Quel projet pour la nation ? L’AFEF croit en une école de la pensée, de la solidarité, de la créativité, de la solidarité. Une école humaniste ne peut pas transmettre des savoirs sans se préoccuper de ce que les élèves en font, comment ils peuvent en user pour comprendre, pour apprendre à penser par eux-mêmes, à exprimer leur pensée, à débattre à armes égales, quelle que soit leur origine géographique et sociale. Une école humaniste est celle qui éduque à la responsabilité collective, celle dont quelques jeunes se saisissent aujourd’hui pour alerter les politiques sur les dérèglements climatiques qui mettent leur avenir en péril.

 

Cette question de notre responsabilité collective sera soulevée lors de la journée AFEF du 11 mai : Profession enseignante : quelles responsabilités collectives aujourd’hui ? L’exemple du français. Venez nombreux, ce sera l’occasion pour vous d’entrer dans un lieu de prestige parisien. Inscrivez-vous et parlez-en autour de vous. 

 

Auparavant, nous nous retrouverons le samedi 30 mars de 10h à 12h pour l’assemblée générale de l’AFEF, une occasion de débattre des orientations de l’association et de faire des propositions pour l’avenir.

 

Un rappel pour terminer, cette lettre est exceptionnellement bimestrielle car l’ouverture du nouveau site de l’AFEF a demandé quelques réglages. L’abonnement à la Lettre n’est pas automatique, dites à vos collègues de s’inscrire en page d’accueil du site pour se tenir informés des actualités de l’enseignement du français et des travaux de l’AFEF.

Viviane Youx

 

A la une

Journée AFEF du 11 mai : Profession enseignante : quelles responsabilités collectives aujourd’hui ? L’exemple du français. « Les décisions politiques prises depuis un an et demi pour l’école et pour la formation sont très préoccupantes. […] Comment continuer à exercer dignement, dans le respect d’une professionnalité en construction ? Quelles sont nos marges de manœuvre ? Quelles sont nos responsabilités collectives pour faire vivre les fondements du Code de l’éducation dans le domaine qui est le nôtre, l’enseignement du français ? » Hôtel du Luxembourg, Paris 6ème. Inscription (inscription gratuite pour les adhérents à jour - dans l'attente de mise à jour de la page envoyer son inscription par courriel à afef.contact@gmail.com)
Programme à diffuser

 

FORUM - Les enseignant·e·s et leur rapport au savoir / leur rapport à l'institution - Vous avez envie de débattre : venez apporter vos contributions et échanger dans les deux Forums ouverts sur le site de l'AFEF. A retrouver dans Discussion générale
 

Etude de la langue et sens : Compte-rendu de la rencontre-débat de l'AFEF du 19 janvier avec Patrice Gourdet et Karine Risselin
 

La réforme de la voie professionnelle et de l'enseignement du français : Compte-rendu de la rencontre-débat de l'AFEF du 24 novembre avec Sophie Anxionnaz, Maryse Lopez...
 

Hommage à Pierre Encrevé. Pierre Encrevé vient de nous quitter, le 14 février 2019, à 79 ans. Éminent linguiste, amoureux de la langue française et fin connaisseur de ses subtilités, il s’est aussi illustré, depuis vingt ans, dans un autre domaine de prédilection, la peinture de Pierre Soulages……
 

Agenda

13-14-15 mars - #Les médias, tous les mêmes ? Assises du journalisme, Tours

16 mars - Salon du livre du journalisme, Tours

28-30 mars - Approches analytiques des textes littéraires dans le secondaire : quelles pratiques pour quels enjeux ?- Equipe Pelas, Toulouse

28-29 mars - Les francophonies dans la mondialisation : entre transmission et recherche - Colloque du groupe interuniversitaire de recherche sur la francophonie - Paris 5ème

28 mars - Dire le chômage - Les récits de vie pour l'insertion sociale et professionnelle - Dire le travail - Paris 10ème

30 mars - AG de l'AFEF - Paris 18ème

11 mai - Profession enseignante : quelles responsabilités collectives aujourd’hui ? L’exemple du français - Journée de l'AFEF - Hôtel du Luxembourg, Paris 6ème

 

AFEF presente

 

RapaportLa pauvreté à l’œuvre dans la littérature pour la jeunesse, colloque organisé par le CRILJ, les vendredi 8 et samedi 9 février 2019. Cette rencontre se situe dans une série d’actions menées en 2018-2019, par le Centre de recherche et d’information sur la littérature de jeunesse (CRILJ) qui posent à la fois, la question des représentations de la pauvreté dans les livres écrits à destination des enfants et des jeunes, et celle des conséquences des situations de misère et de précarité sur la jeunesse.

annonces

Lectures à l’école : listes de référence pour l’école primaire et le collège. Le ministère met à la disposition des professeurs, à titre indicatif, des listes d'œuvres et d'ouvrages pour les aider à choisir des lectures à proposer à leurs élèves, conformément aux programmes de l'école primaire et du collège. Ces sélections ont pour but de développer chez les élèves la pratique de la lecture et le goût pour elle et de leur transmettre une première culture littéraire.

Éducation aux médias et à l'actualité : comment les élèves s'informent-ils ? Note d’analyse du CNESCO. À l’heure où les interrogations se multiplient autour des infox et du rôle joué par les réseaux sociaux, le Cnesco publie une note d’analyse  sur le rapport qu’entretiennent les jeunes avec l’actualité, les médias et l’information ainsi que sur la manière dont l’institution scolaire accompagne la nécessaire éducation aux médias. Après l’étude sur les engagements citoyens des lycéens (septembre 2018), il s’agit du  second volet de la grande enquête nationale du Cnesco « École et citoyenneté ».

L'atelier cinéma du CNC. Dispositif inédit d’éducation à l’image,  l'Atelier cinéma a été développé par le CNC avec le concours de l’Education nationale. Il propose aux élèves de cycle 3 (classes de CM1-CM2 et 6ème), d’appréhender les différentes étapes de création d’un film à travers 5 activités articulées sur plusieurs niveaux, les conduisant à la réalisation d’un court métrage. Il s’appuie sur le film Azur et Asmar de Michel Ocelot.

concours

 

Present FIPFRépondez Présent !!! Dernier mois pour faire participer une ou plusieurs de vos classes au 4ème concours mondial d’écriture créative collective Florilège-FIPF, dans le cadre du cinquantième anniversaire de la FIPF et du dixième anniversaire du Florilège de Montpellier. Le thème est présent, et vous avez jusqu’à la fin du mois de mars pour envoyer votre contribution. Lisez le règlement. Téléchargez la fiche d’accompagnement de votre envoi.
Retour lune


« Retour vers la lune » Concours Français et Sciences 2019 -
Un concours international francophone jusqu’au 21 juillet 2019.

 

 

cherche enseignants

« Ces élèves (qui) nous élèvent »  est un dispositif innovant, d'envergure nationale et internationale, dont l’objectif est de recueillir, de diffuser et d’étudier des témoignages d’éducateurs et de pédagogues francophones parlant des élèves qui ont joué un rôle déterminant dans leur carrière. […] L’initiative repose d’abord sur la collecte de témoignages écrits par des adultes éducateurs qui livrent des portraits, récits et réflexions sur les élèves qui ont profondément marqué leur parcours. Lire l’ensemble de la présentation sur le site de l’Académie de Montpellier.

 

appels

Expérience et partage du sensible dans l’enseignement de la littérature XXèmes rencontres des chercheurs en didactique de la littérature, Rennes 12-14 juin

Narrations auctoriales dans l’espace public : comment penser et raconter l’auteur ? Colloque international 16-17 mai, Université de Lorraine

L'oeuvre et l'extrait, lire la littérature à  l’école Colloque international 17-18 mai, Université de Cergy-Pontoise, site de Gennevilliers

Publications

FA 203Que faire des écrits d’élèves, Le Français Aujourd’hui n° 203, coordonné par Jacques David, Claire Doquet et Fanny Rinck. « C’est l’une des questions les plus fréquemment avancées par les enseignants en formation, quels que soient la discipline, le niveau d’enseignement, l’âge ou le degré de compétence scripturale de leurs élèves. Il semble que, lorsque la volonté est affirmée de faire écrire les élèves, le désarroi porte sur la finalité de cet apprentissage, les consignes à proposer, les supports à utiliser... mais surtout sur le travail qui résulte des premiers essais d’écriture, qu’il s’agisse du travail des avant-textes, de la révision des brouillons, des interactions verbales associées, ou plus simplement de la correction des copies d’élèves. »……

 

Former lecture littéraireFormer à la lecture littéraire, dir. Sylviane Ahr. Canopé, réédition de Vers un enseignement de la lecture littéraire au lycée, épuisé. « Quand un élève déclare « On trouve soi-même le sens du livre avec les autres », quel chemin a-t-il parcouru guidé par l’enseignant ? Comment établir un rapport différent aux textes littéraires ? Comment (se) former à la lecture littéraire pour réussir ce défi de réunir d’expression d’émotions et construction des connaissances et compétences ? » ……

 

 

littérature numériqueEnseigner la littérature avec le numérique, Magali Brunel, François Quet, Nathalie Massol, Peter Lang éd. « Premier ouvrage consacré aux usages du numérique dans l’enseignement de la littérature, ce livre ouvre un nouveau champ de recherche, à la croisée des travaux qui portent sur la littérature numérique, sur la littératie médiatique et sur le numérique éducatif. » …….

 

Textes littérairesLire des textes réputés littéraires : disciplination et sédimentation, Christophe Ronveaux & Bernard Schneuwly. Peter Lang éd. Enquête au fil des degrés en Suisse romande……

 

Littérature valeursEnseigner la littérature en questionnant les valeurs, Nicolas Rouvière. Peter Lang éd. «  A quelles conditions est-il possible d’enseigner la littérature par le questionnement éthique ? Quelles difficultés pédagogiques cela pose-t-il ? Quels sont les effets sur les élèves, en termes d’engagement dans la lecture et de réflexivité sur soi ? » …….

 

Expliciter en classeExpliciter en classe, Cahiers pédagogiques n° 551, coordonné par Andreea Capitanescu Benetti et Sylvie Grau. « L’enseignement explicite, de quoi s’agit-il exactement ? Le projet de ce dossier est de faire le point sur ce que disent les chercheurs, les formateurs, mais surtout d’aller explorer ce qui se passe dans les classes. Qui explicite ? Quoi ? Quand et comment ? »…….

 

 

Former esprit critiqueFormer l’esprit critique, Cahiers pédagogiques n° 551, coordonné par Aurélie Guillaume-Le Guével et Jean-Michel Zakhartchouk. « La formation à l’esprit critique, c’est bon pour tous les âges et toutes les disciplines : le dossier en propose de nombreux exemples concrets. Mais il ne s’agit pas d’amener à tout relativiser, plutôt de défendre un effort de rationalité et d’intelligibilité. »……

LJ Ahr Mongenot

 

 

Écrire, prescrire, interdire : les professionnels face à la littérature de jeunesse aujourd'huiChristine Mongenot & Sylviane Ahr (éds). En vente sur le site de l’AFEF - Bon de commande « L’émergence d’un champ de recherche pluridisciplinaire autour de la littérature de jeunesse est un phénomène que le colloque organisé en partenariat avec la Bibliothèque nationale de France en juin 2011 a clairement confirmé. Cette rencontre, dont il a été rendu compte dans un ouvrage collectif, a révélé le foisonnement des travaux de recherche consacrés à la littérature de jeunesse, en particulier depuis son introduction dans les programmes d’enseignement de l’école primaire, ainsi que la multiplication des espaces de formation, des manifestations scientifiques et des publications qui lui sont désormais consacrés. Mais si l’on veut dépasser ce premier constat, déjà bien étayé, comment expliquer ce développement exponentiel de discours et de pratiques sociales, culturelles et scolaires autour de cet objet aux enjeux historiquement éducatifs ? On ne peut désormais se contenter d’observer et de recenser ces discours et ces pratiques hétérogènes, qui se développent dans des sphères professionnelles diverses et reposent sur des savoirs de référence eux-mêmes plus ou moins éclectiques. ».......

 

infos asso

 

Logo AFEFL’AFEF s’appelle depuis un an : Association française pour l’enseignement du français 

L’AFEF a besoin de votre adhésion : n’oubliez pas que l’AFEF est une association, elle a besoin de ses adhérent·e·s pour vivre.      Adhérer à l’AFEF

La Lettre de l’AFEF requiert votre inscription. L’inscription à la Lettre n’est pas automatique, pour respecter le règlement de respect des données individuelles (RGPD), vous devez vous inscrire personnellement pour la recevoir. S’inscrire à la Lettre de l’AFEF en indiquant votre adresse courriel sur la colonne de droite du site.

Retrouvez aussi l’AFEF sur @AFEF_franceduc et sur Facebook.

 

Logo FIPF

Charte d'affiliation à la FIPF, adoptée par le CA de la FIPF du 27 janvier 2017

Résolutions de Liège - FIPF 2016

Enseigner le français dans le monde - Le livre blanc de la formation de la FIPF

La plateforme collaborative de la FIPF, Fédération Internationale des Professeurs de Français

Franc-Parler, le site des professeurs de français

 

 

Nous contacter

Envoyé par l'AFEF
AFEF
Se désinscrire de la liste