« À quoi ça sert de lire ça ? » ou comment « faire entrer » les élèves dans les œuvres littéraires


10 février et 14 avril 2021, 17h - 18h 30 - en ligne

Lire la présentation en PDF

« Les Mercredis de l’AFEF »

10 février et 14 avril 2021, 17h - 18h 30

 

  • « À quoi ça sert de lire ça ? »  ou comment « faire entrer » les élèves dans les œuvres littéraires 

 

Depuis l’apparition du concept de sujet lecteur au début des années 2000, la didactique du français se préoccupe de développer les goûts de la lecture chez les élèves et de construire des dispositifs propres à leur faire dépasser une compréhension intuitive, immédiate, « naïve ». Large recours à la littérature pour jeunesse, « défis lecture », « cercles de lectures », « carnets de lecture » en primaire et au collège, « lecture méthodique », « parcours de lecture » dans les classes de lycée général ou professionnel, notre discipline n’a pas manqué de créativité et d’ingéniosité... 

Pour quels résultats ? Si pendant longtemps la difficulté à entrer dans une œuvre littéraire, patrimoniale ou non, concernait surtout les élèves de certains établissements (classes de ZEP/REP, de lycées professionnels, classes spécifiques de collège…), elle s’est nettement généralisée et il est fréquent d’entendre les enseignants constater que leurs élèves n’ont pas lu l’œuvre étudiée. Si l’on peut émettre des hypothèses pour expliquer cette situation (diminution de l’horaire d’enseignement de français, temps de loisir consacré aux jeux, aux réseaux sociaux au détriment d’une lecture plus traditionnelle – journaux papier, romans…- effets ambigus de la lecture pour la jeunesse…), le constat seul suffit à s’interroger sur la manière dont on peut désormais faire entrer les élèves dans des œuvres littéraires, denses, relevant à la fois d’un patrimoine culturel important à acquérir et des programmes.  

Comment aider les élèves à donner du sens à la lecture de la littérature classique ? Comment leur faire éprouver intimement la nécessité de lire des œuvres littéraires ? Quels dispositifs pour faire lire aux élèves des œuvres qu’ils ne liraient pas tout seuls ?

 

Dans le prolongement des théories de la réception des textes, du « sujet lecteur » mais aussi de certaines pratiques comme la « lecture méthodique » ou encore les « parcours de lecture », on s’interrogera sur ce que permet « l’arpentage » des textes, « les lectures actualisantes » (…) pour aider les élèves à entrer dans des œuvres qui sortent de leurs pratiques sociales et à y éprouver le plaisir de la lecture…

La discussion s’appuiera sur la présentation et l’éclairage de plusieurs expériences de praticiens ou d’experts du sujet.

 

S'inscrire aux rencontres pour recevoir le lien de connexion : afef.contact@gmail.com

Soumis par   le 16 Décembre 2020