Association française pour l’enseignement du français

Qui sommes-nous ?

  • 02
    Jan

    Notice historique de l'AFEF

    Un condensé des années d'histoire de l'association, à suivre...

     

    Notice historique de l'AFEF

    20 février 2015

    Lire en format Word

     

    1ère période : De l'AFPF à l'AFEF : la fondation - 1967-1975

     

    Juin 1967 : Création de l'AFPF (Association française des professeurs de français). Le besoin de création de cette association se fait sentir pour deux raisons : 

    • dans le cadre du "Plan de rénovation du français" choisi comme base à la rénovation de l'enseignement en général), les professeurs de français souhaitent se réunir pour œuvrer en direction de l'idéal social et scientifique qui servit de fondement à l'association, et reste toujours son fil conducteur ;
    • pour préparer la création d'une Fédération Internationale des Professeurs de Français, la rencontre de Québec en septembre 1967 suppose que chaque pays ait  une association capable de participer à la fondation de cette fédération (la FIPF).

    Le premier président en est le Recteur Antoine, le premier vice-président Pierre Barbéris.

     

    Mars 1968 : Création de la revue de l'association, Le Français Aujourd'hui, par André Reboullet.

     

    Septembre 1969 : à l'occasion de journées d'étude, à l'initiative du Conseil d'Administration (Gérald Antoine, président fondateur, Pierre Barbéris, président, Jean Auba - directeur du CIEP - et Jean-Claude Chevalier, vice-présidents, André Reboullet, rédacteur en chef de la revue…), un texte doctrinal est rédigé : Le Manifeste de Charbonnières qui marquera de son empreinte l'enseignement du français. Des Régionales se développent, espaces d'échanges, de recherche et de créativité partout en France, elles font remonter les travaux des classes, et diffusent les avancées scientifiques.

     

    Juin 1973 : Le Congrès de Dijon entérine la proposition de Pierre Barbéris et l'AFPF devient l'AFEF "de la maternelle à l'université", marquant par là son souci de s'ouvrir à tous les enseignants, quel que soit l'ordre ou le niveau d'enseignement. Un Supplément à la revue est créé, dans le but de se charger du volet pratique, la revue se centrant plus sur l'aspect scientifique.

     

    ………………

    2ème période : 1975-1988 - ancrage social, scientifique et pédagogique

     

    Durant cette période, la pédagogie se rationalise, les ancrages sociaux se confirment, l'ancrage scientifique est affirmé, les congrès se thématisent. Et la revue Le Français Aujourd'hui devient aussi thématique, délégant au Supplément les comptes-rendus de travaux de classes et les activités des Régionales. Dans les années quatre-vingt, les MAFPEN (Missions académiques à la formation des personnels de l'éducation) sont créées, la formation s'institutionnalise, et l'AFEF perd son rôle formateur, ses adhérents-professeurs devenant formateurs dans les MAFPEN. Le nombre d'adhérents commence à diminuer légèrement.

     

    1975 : Congrès de Luchon "Pouvoir lire", avec Roland Barthes. 

    Nouveau président, Claude Burgelin, Claude Hubert et Simone Chevalier, secrétaires générales. 

    Rédacteur en chef du FA, Jean Verrier.

     

    1977 : Congrès de Limoges "L'oral", avec Pierre Bourdieu. 

    Un document "1977 : aujourd'hui le français" fait le point des évolutions depuis le "Manifeste de Charbonnières" et réaffirme les propositions de l'association pour une meilleure adaptation de l'enseignement aux changements intervenus dans les publics et les objectifs.

     

    1979 : Congrès de Strasbourg "L'interdisciplinarité". 

    La présidence est remplacée par un secrétariat national de quatre membres (Marie-France Azéma, Nicole Le Loch, Simone Chevalier, Alain Boissinot).

     

    1982 : Congrès de Lille "Les enjeux sociaux de l'enseignement du français" avec Antoine Prost.

    Secrétariat national : Raymond Le Loch, Marie-France Azéma, Marie-Laure Poletti, Bernard Michonneau..

    Rédacteur en chef du FA, Daniel Delas.

     

    1985 : Congrès de Créteil "Apprendre / enseigner le français aujourd'hui" "Comment faire pour que le français devienne l'affaire de tous ?" avec Albert Jacquard.

    Secrétariat national : Raymond Le Loch, Michel Le Bouffant, Jacques David, Claudine Garcia, Claude Hubert, Nicole Le Loch, Jean Verrier…

     

    1988 : Congrès de Poitiers "Réussir en français dans la perspective de l'an 2000", avec Francine Best, Nicole Robine. 

    Secrétariat national avec des fonctions identifiées : Michel Le Bouffant (coordination), J-Antide Huynh (publications), Viviane Buhler-Berville (trésorerie), Raymond Le Loch (1er degré), Michèle Hédin (collèges), Maryse Labroille (lycées techniques), Serge Lureau (lycées d'enseignement général), Pierre Séguier (formation continue). Un bureau national est mis en place, composé de représentants des Régionales.

    Rédacteur en chef du FA : Jean-Louis Chiss.

     

    ………………

    3ème période : 1988-2002 – développement de la didactique

     

    La didactique du français se développe, les idées de l'AFEF sont reconnues par l'institution. La loi d'orientation de 1989 créée les IUFM, les MAFPEN perdent peu à peu de leur influence, même si elles ne seront supprimées qu'en 1999. Durant cette période, l'association continye à souffrir d'une érosion progressive des adhésions, et s'installent des difficultés financières qui iront en s'aggravant au fil des années.

     

    1991 : Congrès de Bordeaux "Écrire", avec Philippe Meirieu, Claudine Garcia-Debanc, Jean-Louis Chiss, Jacques David

    Secrétariat national : Michel Le Bouffant (secrétaire général), Serge Lureau (trésorier), Viviane Buhler-Berville, Michèle Hédin, Jeanne-Antide Huynh, Maryse Labroille, Raymond Le Loch,  Bernard Sarrazin, Pierre Séguier. 

     

    Dans les années quatre-vingt-dix, l'AFEF est sollicitée pour travailler sur les programmes : en Lycée Professionnel, ceux de BEP en 1992, ceux de Baccalauréat Professionnel en 1995 ; en collège, les programmes de 1995 ; en lycée, les programmes de 2001. En 1993 parait la brochure "Maitrise de la langue à l'école" dont l'AFEF se réjouit.

     

    1992 : Raymond Le Loch (du Secrétariat national) est élu président de la FIPF pour 4 ans.

     

    1994 : Congrès de Clermont-Ferrand "Culture des écrits, culture des écrans", avec Pierre Lévy.

     

    1996 : Président : Serge Lureau, trésorier : Jean-Charles Risbec, Secrétariat national : Janine Baudry, Stéphane Goni, Jeanne-Antide Huynh, Maryse Labroille, Annick Lorant-Jolly, Michel Le Bouffant, Serge Martin.

    Rédacteur en chef du FA : Jacques David.

     

    1997 : Congrès de Nantes "Lecteurs – Littératures – Enseignement", avec Alain Viala.

     

    1998 : Présidente : Annie Lorant-Jolly, secrétaire général : Serge Lureau, trésorier : Jean-Charles Risbec, Secrétariat national : Janine Baudry, Stéphane Goni, Jeanne-Antide Huynh, Maryse Labroille, Michel Le Bouffant, Serge Martin.

     

    2000 : Congrès international de la FIPF "Paris 2000", avec une grosse participation de l'AFEF (Michel Le Bouffant, vice-président de la FIPF). Le plus gros congrès de la FIPF avec 3000 participants.

    Présidente : Jeanne-Antide Huynh, secrétaire général : Serge Lureau, trésorier : Bernard Derivry, Secrétariat national : Michel le Bouffant, Annick Lorant-Jolly, Roland Mathieu, Dominique Roué, Viviane Youx.

     

    2002 : Congrès de Besançon "Enseigner la langue", avec Bernard Cerquiglini. Hommage à Jean-Claude Chevalier.

     

    ………………

    4ème période : 2002-2015 – la crise, et la sortie de crise

     

    L'érosion des adhésions s'est poursuivie, l'association se trouve face à de grosses difficultés, à la fois financières et humaines, qui vont monopoliser toute l'énergie pendant quelques années.

     

    2003 : Nouveau conseil d'administration déclaré en juillet. Présidente : Viviane YOUX, Secrétaire : Eric Muller, Trésorière : Josette Geslin (Serge Lureau, Annick Lorant-Jolly, Marie-Madeleine Bertucci, Marguerite-Marie Nedelec, Roland Le Goff, Marie-Ange Morelle, Robert Churlaud).

    Assemblée Générale de crise en septembre.

    La situation financière de l'association impose des coupes drastiques : licenciement de la secrétaire (dont le temps de travail avait déjà plusieurs fois été diminué) ; partage du bureau parisien avec d'autres associations pour diminuer les couts. 

     

    2004 : Recherche d'un repreneur pour la fabrication de la revue. Le dernier supplément du Français Aujourd'hui parait en juin 2004.
    L'AFEF résilie le bail de son bureau à Paris, elle doit déménager en urgence les stocks de revue en aout ; elle en garde l'adresse provisoirement, Willy Bertin qui fait office de secrétaire est chargé de récupérer le courrier ; la récupération de la caution laisse un peu de trésorerie disponible.

     

    2005 : les Éditions Armand Colin sont l'éditeur du Français Aujourd'hui à compter du 1er janvier 2005, la revue est propriété de l'AFEF qui en assure la réalisation par son comité de rédaction, le directeur de publication est l·e·a président·e de l'AFEF.

    Journées de Caen en mai. L'association n'a plus les moyens ni les forces pour organiser un congrès, les journées de Caen censées le remplacer sont un échec. 

    Création du premier site de l'AFEF sous forme d'un blog.

    Bureau restreint déclaré en octobre 2005 ; Présidente : Viviane Youx, Trésorière : Josette Geslin, Secrétaire : Willy Bertin.

     

    2006 : l'adresse parisienne est définitivement abandonnée. L'association ne pouvant plus trouver d'adresse parisienne, elle déplace  son siège social au domicile de sa présidente, dans la Vienne. Le même bureau restreint de trois personnes est déclaré en novembre 2006 en préfecture de la Vienne.

    Fin 2006, la présidente lance un appel à l'ensemble du fichier d'adhérents pour redonner un essor à l'association.

     

    2007-2008 : un redémarrage commence, difficilement, dans un contexte compliqué de clivage au sein de la discipline, et de mise en place de programmes régressifs à l'école et au collège. 

    Un conseil d'administration est déclaré en octobre 2007 ; présidente : Viviane Youx, trésorière : Josette Geslin, secrétaire : Martine Louveau, trésorière-adjointe : Chantal Donadey (+ LP) – autres membres : Jacques David, (FA), Yolande Brenas (lycée), Dominique Seghetchian (collège), Nadia Douhil (FLS), Sylviane Ahr (formation), Joëlle Thébault, Daniel Stissi. Une modification de statuts est déclarée. 

    Cette équipe s'attèle à la relance de l'association en réactivant le blog peu actif jusque-là, et en mettant en place des rencontres-débats, un samedi après-midi par trimestre environ. La première, en mars 2007, accueille Tzvetan Todorov, avec Jean Verrier. Ces rencontres-débats se font, pour la plupart, en relation avec les thèmes des numéros de la revue. 

    Malgré les efforts, la tâche de refondation se révèle difficile.

     

    Décembre 2009 : le conseil d'administration sortant expose à l'assemblée générale la situation difficile de l'association qui joue sa survie. Une équipe réduite, uniquement féminine, prend en charge les missions de refondation de l'association fixées par l'assemblée générale, avec l'échéance d'un bilan fin 2012 :

    • accompagner les rencontres-débats de problématiques plus précises dans le cadre d’une relecture des différents axes de la discipline ;
    • créer une Lettre de l’AFEF ;
    • remplacer le blog par un nouveau site, plus opérationnel et réactif (grâce au don d'une autre association, AIROE, qui se dissout après avoir longuement milité pour l'orthographe rectifiée) ;
    • assurer un lien avec d'autres associations partenaires ;
    • renforcer des actions en lien avec la FIPF, dans une perspective d'ouverture aux pays francophones, mais aussi pour une réflexion sur le français langue de scolarisation.

    Conseil d'Administration élu en décembre 2009 : Marie-France Bishop (sous réserve, démissionne rapidement) ; Bénédicte Etienne ;  Josette Geslin (trésorière) ; Martine Louveau (secrétaire) ; Sadia Pamart-Aîd Briim ; Dominique Seghetchian ; Joëlle Thebault ;  Viviane Youx (présidente)

     

    2010 : La Lettre de l'AFEF est créée ; après un premier test en mai, elle devient mensuelle à partir d'octobre 2010 (dix parutions par an, hors juillet-aout). Envoyée directement par publipostage aux abonnés, elle figure aussi sur le site où elle peut être consultée. Elle permet de diffuser les idées de l'association et de faire connaitre l'actualité de l'enseignement du français. Fin 2010, les premiers tests du site en construction permettent d'utiliser le publipostage. 

    En 2010, rencontres-débat et laboratoire d'idées questionnent la professionnalité de l'enseignant de français, puis la discipline elle-même.

     

    2011 : Le nouveau site de l'AFEF est opérationnel en début d'année, avec la même adresse (http://www.afef.org), il permet de donner une nouvelle visibilité à l'association. Deux gros chantiers de réflexion sont ouverts : un autour du Socle commun de connaissances et de compétences, laboratoire d'idées, questionnaires ; un autre sur la langue de l'école et les élèves allophones, avec une rencontre-débat en septembre.

    Janvier 2011 : Conseil d'Administration. Démission de Josette Geslin. Nouveau CA : Bénédicte Etienne ; Isabelle Limami ; Martine Louveau (secrétaire) ; Sadia Pamart- Aîd Briim ; Dominique Seghetchian (trésorière) ; Daniel Stissi (pour quelques mois) ; Joëlle Thebault ;  Viviane Youx (présidente)

    Fin 2011, lors de le l'assemblée générale de l'exercice 2011, Martine Louveau, démissionnaire, est remplacée au secrétariat par Isabelle Henry.

     

    2012 : Rencontre-débat sur le Socle commun en janvier. 

    Laboratoires d'idées à partir de mai : "L'enseignement du français… quels changements maintenant ?", audience au cabinet du Ministre décevante en octobre. 

    Laboratoire d'idées et Rencontre-débat sur "Langue pour communiquer, langue pour apprendre". 

    Laboratoire d'idées "Enseigner et apprendre à écrire".

     

    2013 - janvier : Rencontre-débat "Enseigner et apprendre à écrire". 

    Lors de l'Assemblée Générale, un Conseil d'Administration plus nombreux est élu. 

    Présidente : Viviane Youx, Trésorière : Dominique Seghetchian, Secrétaire : Isabelle Henry, Vice-présidente : Bénédicte Etienne (démissionne début juillet) – autres membres : Dominique Bucheton (cooptation validée par l'AG suivante), Jean-François Coriolle, Régine Dautry, Gilles Gosserez, Monique Jurado, Marlène Lebrun, Philippe Normand, Pierrette Penin, Joëlle Thebault.

    Laboratoire d'idées puis Rencontre-débat sur l'histoire des arts.

    Laboratoire d'idées sur la formation des enseignants, suivi d'une journée complète en novembre, avec conférences et ateliers sur ce thème : "Quelle formation pour enseigner le français à tous les élèves ? L'exemple de l'écriture"

    À cette occasion est proposée l'idée de rédiger un nouveau Manifeste.

     

    2014 - février : Rencontre-débat "Vocabulaire, lexique : quels apprentissages ?"

    Mars : une journée complète d'ateliers et débats : "Coopérer à l'écriture de propositions pour l'enseignement-apprentissage du français". Une version du projet de nouveau Manifeste est discutée.

    Conseil d'Administration - Bureau : Présidente, Viviane Youx, Secrétaire, Isabelle Henry, Trésorière : Dominique Seghetchian, Trésorier-adjoint : Gérard Malbosc, Secrétaire-adjointe : Joëlle Thébault, autres membres : Dominique Bucheton, Monique Jurado, Philippe Normand. Rédacteur en chef du FA : Jacques David. Autres membres du CA : Sylviane Ahr, Jean-François Coriolle, Régine Dautry, Françoise Girod, Marlène Lebrun, Pierrette Penin, Lionel Povert, Daniel Stissi, Stéphanie Vienco. 

    Octobre : Université d'automne organisée à l'Ifé de Lyon : "Écrire en classe : quelles compétences en français dans les disciplines ?". Durant trois jours alternent ateliers et tables-rondes, rassemblant enseignants et chercheurs, autour de l'écrire dans les disciplines, des compétences langagières et opérations cognitives sous-tendues, et de la formation. Huit enseignants étrangers sont invités à participer, grâce notamment à l'appui financier du fonds d'innovation pédagogique de la FIPF, et l'AFEF renoue ainsi avec sa vocation internationale francophone. Une table ronde est aussi organisée autour de "Pratiques d'écriture numérique et inégalités".

     

    2015 : En début d'année, une Régionale AFEF-Ile de France voit le jour. Un groupe commence aussi à travailler à Montpellier notamment autour du français au primaire, et va se constituer en Régionale. Une rencontre régionale a lieu à Tours en mars, et le site de l'association ouvre un onglet "Rencontres régionales".

    Le texte "Vers un nouveau Manifeste" est approuvé en assemblée générale (7 février) comme un texte évolutif, qui sera augmenté. L'assemblée générale prend aussi la décision de faire suivre chaque temps de travail de décisions validées, reflet des positions de l'association.

    Conseil d'Administration, renouvelé en partie par démission de plusieurs membres, pour désaccords internes ou pour raison personnelle - Bureau : Présidente, Viviane Youx, Secrétaire, Isabelle Henry, Trésorière : Dominique Seghetchian, Vice-présidente : Dominique Bucheton, Trésorier-adjoint : Gérard Malbosc, Secrétaire-adjointe : Joëlle Thébault. Rédacteur en chef du FA : Jacques David.  Autres membres du CA : Sylviane Ahr, Brigitte Carayon, Françoise Girod, Gilles Gosserez, Serge Herreman, Marlène Lebrun, Pierrette Penin, Ande Poggi, Lionel Povert, Maryse Rebière, Yves Zarka.

    Les évènements de l'année : 

    En mars : une journée sur la compréhension en lecture, avec une conférence de Maryse Bianco, des ateliers puis une table ronde.

    En juin : une journée "Ecriture et numérique, organisée en partenariat avec la FADBEN et Weblettres.

    En septembre : un laboratoire d'idées : "L'oral, ça se travaille"

    En décembre : une journée sur les nouveaux programmes avec la présence de Denis Paget.

     

    2016 : Trois évènements organisés par l'AFEF : en mars, une rencontre-débat sur l'oral ; en mai, une formation de formateurs à Lyon en partenariat avec l'IFE ; un laboratoire d'idées sur littérature et valeurs en novembre. 
    L'AFEF participe à de nombreuses manifestations et colloques ; tous les ans elle est présente aux journées Lettres et numérique en novembre organisées sous forme d'un Plan national de formation ; elle assiste aux rencontres organisées par les associations partenaires ; le site de l'AFEF et la Lettre mensuelle s'étoffent des comptes rendus rédigés.

    Conseil d'Administration 2016, renouvelé statutairement - Bureau : Présidente, Viviane Youx, Secrétaire, Isabelle Henry, Trésorier : Gérard Malbos, Vice-présidente : Dominique Bucheton, autres membres : Françoise Girod et Ande Poggi. Rédacteur en chef du FA : Jacques David.  Autres membres du CA : Gilles Gosserez, Serge Herreman, Sandrine Laux, Marlène Lebrun, Pierrette Penin,  Lionel Povert, Maryse Rebière, Dominique Seghetchian, Joelle Thebault, Yves Zarka.

     

     

    A suivre...

     

    Viviane YOUX

     

     

     

Aucun Commentaire

Commenter cet article

  • Nom *
  • Email
  • Site Web
  • Message *
  • Recopiez le code de sécurité *
  • ???
  •