Association française pour l’enseignement du français

La prochaine

  • 11
    Avr

    Enseigner l'oral ? Journée d'ateliers

    Ajournée - avec nos excuses

    Nous sommes au regret de vous informer que cette journée d'ateliers est ajournée. Une fin d'année très chargée n'a pas permis suffisamment d'inscriptions, et le nombre en est insuffisant pour permettre un déroulement des ateliers dans de bonnes conditions. Avec nos excuses.

    Faisant suite au laboratoire d'idées du 26 septembre 2015 et à la rencontre-débat du 19 mars 2016, la journée d'ateliers qui se tiendra le samedi 11 juin 2016 au Collège Aimé Césaire nous amènera à ouvrir des pistes pour répondre à cette question qui sert de fil rouge à notre année : Enseigner l'oral ?  
    Comment l'oral peut-il être, non pas un instrument de formatage et de conditionnement, mais un instrument de la pensée singulière de l'élève ?

    Les ateliers présenteront quatre expériences ; et les participants auront du temps pour questionner, se questionner, élaborer ensemble. Il sera possible de participer à deux ateliers, un le matin, un l'après-midi. L'inscription aux ateliers se fera à l'arrivée le samedi matin, en harmonisant en fonction du nombre de participants. 

    Atelier 1. Cercles de lecture et "cahiers d'idées" - animé par Caroline Boin, avec Ande Poggi et Joëlle Thébault (CA de l'AFEF).
    L’atelier reposera sur la présentation de séances mettant en rapport lecture, écrit et oral. Le dispositif s’inspire des travaux de Terwagne et alii, mais aussi ceux de Giasson et Tauveron notamment. Les élèves procèdent à des échanges oraux, à partir des notes prises dans leur « cahier d’idées ». L’objectif est non seulement que les élèves soient actifs mais aussi  réflexifs face à un texte littéraire. 
    Deux modalités à l’oral qui passent toutes deux par une réflexion en amont et en aval des textes lus : 
    - « L’aquarium » : un groupe d’élèves débat sur un livre lu intégralement devant le reste de la classe, qui évalue ce travail à l’aide d’une grille d’observation.
    - « Les cercles de lecture » : plusieurs groupes travaillent en parallèle. Les échanges sont transmis à la classe par un rapporteur. L’oral de cet élève (préparé à l’aide du groupe) est évalué de la même façon. 
    On se demandera quels progrès notamment dans la posture réflexive de l’élève peuvent être accomplis et dans quels domaines à l’aide de dispositifs de ce type  et comment les transposer éventuellement du cycle 3 aux cycles 2 et 4.

    Atelier 2. Langage du corps : "Danser et parler avec Samuel Beckett - Trouver des voix aux fantômes de Quad I et II ( 1981)", avec Evelyne Clavier (certifiée de lettres modernes,  détachée sur un poste d'enseignante coordinatrice Ulis, doctorante en arts sur les relations de la littérature et de la danse).
    L'atelier se propose de porter un regard sur une expérimentation menée en Ulis ( Unité Localisée pour l'Inclusion Scolaire)   dans le cadre d'une séquence transdisciplinaire qui relie la littérature, les arts visuels et la danse. Le travail sur la langue française orale y est articulé à un travail sur le corps et ses déplacements dans l'espace.

    Atelier 3. Quelle place pour l’oral dans les apprentissages des élèves, en EMC (enseignement moral et civique) au cycle 3 ?, avec Sandrine Laux (CA de l'AFEF)
    La
     collaboration stagiaire, enseignant et formateur pour l’invention d’un dispositif en EMC en cycle 3. L’idée est de présenter les problématiques qui se posent aux enseignants pour l’application des nouveaux programmes en EMC, notamment avec le travail sur les émotions, les dilemmes moraux. La mise en œuvre de séances n’est pas « évidente » pour tous les enseignants. A travers des extraits vidéos et audios : analyser , observer les ajustements dans une séance en EMC, d’un enseignant et d’un formateur ESPE,  les effets sur le travail oral des élèves.

    Atelier 4. Des pratiques de l'oral en lien avec l'écrit, avec Marlène Lebrun (CA de l'AFEF)
    L'atelier proposera une analyse des compétences développées dans les activités  suivantes:  Lecture à haute voix, contage, prise de notes et exposé littéraire. Des mises en situation seront proposées aux participant-e-s afin qu'ils puissent réfléchir  sur les  tenants et aboutissants des activités de l'oral présentées dans leurs liens avec l'écrit et élaborer des séquences ou dispositifs  didactiques permettant de développer les compétences en jeu.

     

    Lire les comptes rendus du laboratoire d'idées du 26 septembre 2015

    Lire la problématique de la rencontre-débat du 19 mars 2016

    Lire le compte-rendu de la Rencontre-débat Enseigner l'oral ? du 29 mars 2016

     

Aucun Commentaire

La prochaine : Derniers articles